Développement durable: Le vétiver, une solution intégrée et abordable

Développement durable: Le vétiver, une solution intégrée et abordable

Développement durable: Le vétiver, une solution intégrée et abordable

Aucun commentaire sur Développement durable: Le vétiver, une solution intégrée et abordable

400 t/ha/an. C’est la perte en terre emportée par l’érosion. Selon la Banque mondiale, Madagascar est au 1er rang en érosion du sol.

Lors de la conférence-débat à l’occasion de la Journée mondiale de l’environnement hier à l’Alliance française, le directeur de la Plantation Bemasoandro, Yoann Coppin a expliqué : « Les terres perdues ne se reconstituent pas rapidement car le sol met des milliers d’années pour se former. A Madagascar, 75% du sol connaissent une forte dégradation. Ce problème affecte plusieurs secteurs dont les infrastructures de transport et hydroagricoles, l’agriculture, la santé humaine via la dégradation de la qualité de l’eau, les récifs coralliens qui agissent comme une pépinière pour de nombreuses espèces de poissons, etc. Le système vétiver est une réponse durable et peu coûteuse à ces problèmes ». Ce plant fixe les sédiments à 80% et améliore ainsi le rendement agricole. Il ralentit le ruissellement des eaux de pluie à 70% et permet l’infiltration de l’eau dans le sol. Il stabilise le talus, protège les rizières de l’ensablement, assainit les eaux sales, etc.

C’est une solution abordable en comparaison au béton, au gabion ou aux digues si on parle de la protection des infrastructures. Un éclat de souche coûte 80 Ar, contre 500 Ar pour le jeune plant. Le système vétiver utilise 10 fois moins d’espace que les protections physiques telles les digues. Il en est de même pour la main d’œuvre. Et les techniques sont à la portée de tous. Le conférencier avance qu’il faut un minimum d’encadrement technique au démarrage pour avoir des bons résultats.

Le vétiver est efficace grâce à son système racinaire, le plus dense du règne végétal. Ses racines vont à 7 m de profondeur et comme les feuilles, elles sont à usage multiple. Elles sont utilisées dans l’artisanat, la fabrication d’huiles essentielles, le fourrage, la fabrication de meubles quand il est compacté, le compostage, le combustible… Il est adapté à toutes les conditions écologiques et est compatible à la culture sur brûlis (« tavy »).

Le directeur de la Plantation Bemasoandro avance qu’il n’est pas facile de changer les pratiques paysannes. Par contre, il est possible d’aider les paysans à adopter le système vétiver, lequel leur rendra des services multiples sur le long terme. La longévité du vétiver est de 60 ans. La Thaïlande a connu la même situation environnementale que Madagascar il y a 20 ans, mais elle est maintenant un pays émergent et exportateur de produits agricoles grâce au système vétiver.

Fanjanarivo

Source: La Gazette

La Plantation Bemasoandro

La société a été créée en Janvier 2008 afin de promouvoir des solutions biologiques et efficaces face aux nombreux problèmes environnementaux de Madagascar, en particulier les problèmes d’érosion des sols.

Sur les réseaux

Nous contacter

Lot II G 20 H Ambatomaro Antananarivo 101

+261 (0)20 24 359 79 / +261 (0)34 02 282 26

plantation.bemasoandro@yahoo.fr

Back to Top